La Case

Revue de presse mars-avril 2012

20/03/2012

 Développement

Ethique et développement : je fais ou je ne fais pas [dossier]
Antipodes, n°195, décembre 2011, 31 P.
Ce numéro s’interroge sur le bien fondé de démarches de chacun en rapport à leur propre éthique. C’est sur tous les terrains, personnels et professionnels, qu’on est s constamment confrontés à la question de comment agir au mieux, à la base de toute interrogation éthique. Comment agir individuellement, mais aussi de manière collective ? Un professionnel de l’aide sociale et de la coopération au développement doit se confronter à des questions semblables à celles que ce dossier aborde à travers quatorze situations Je fais ou je ne fais pas issues toutes d’expériences de terrain, ainsi que plus largement à d’autres traitées telles que la corruption, le micro-crédit, l’éthique du formateur, l’usage des images, la calomnie. Lire en ligne/ Disponible à La Case
Au sommaire  :

  • L’éthique et les quarante serpents. p. 2
  • Un exercice d’éthique appliquée. p. 4
  • Ethnie et corruption, Le cas de John Gitongho au Kenya . p. 8
  • Ethique du formateur et déontologie de la formation. p. 14
  • Vous avez aimé la lutte pour la démocratisation du monde ? p. 19
  • La microfinance, entre spéculation et éthique. p. 22
  • Est-ce éthique de filmer la tragédie ? p. 24
  • Calomniez, calomniez... p. 28

 Décroissance

Expériences de transition [dossier]
Silence, n°398, février 2012, pp. 4-20
« En France un partie importante de la mouvance écologiste à hérité de la lutte des classes et considère les inégalités sociales comme des injustices à combattre plutôt que des fatalités à compenser. Réflexions et actions de transition s’y conjuguent au refus des gaz de schiste, du nucléaire ou de la surveillance électronique généralisée ; et à une remise en question grandissante du « travail ». Que d énergie militante alors nécessaire !
Après une interview de Rob Hopkins, notre dossier présente des expériences en Belgique, en Pyrénées-Atlantiques, à Paris et, sous un une autre forme, en Bratagne. « 


 Eau

L’eau : en finir avec la spirale de l’échec
Altermondes, n°29, mars 2012, pp.20-33
A l’occasion du Forum mondial de l’eau et du Forum alternatif mondial de l’eau, Altermondes propose un numéro spécial sur l’eau, cette ressource rare et précieuse, en partenariat avec France Libertés, la Coalition eau et l’Effet Papillon. L’eau traverse tous les enjeux et débats du moment : partage des ressources planétaires, respect des droits humains, maintien des services publics, défis alimentaire et énergétique, croissance verte et durable… Partout dans le monde, des millions de citoyennes et citoyens agissent localement pour obtenir ce que la communauté internationale ou leur gouvernement sont incapables de leur fournir : de l’eau potable et un assainissement a minima. Partout, des femmes et des hommes s’organisent pour protéger un lac ou une rivière, combattent l’installation d’un barrage… Ce numéro d’Altermondes en témoigne à travers les voix des sociétés civiles d’Afrique du Sud, Brésil, Burkina Faso, Cambodge Djibouti, Inde, Madagascar, Maroc, Moldavie, Niger, Ouzbékistan, Palestine, Philippines, Sénégal, Tchad … Aujourd’hui, encore trop souvent, c’est la volonté politique qui manque pour relever le défi. Lire la suite (sommaire) / Disponible à La Case


 Economie

Aux banques, citoyens ! [dossier]
Terra Eco, n°34, mars 2012, pp.42-56
« Les délires de la spéculation ont jeté le monde au bord du gouffre. Et si, au lieu d’encadrer les marchés, on se passait d’eux ? Et si on se réappropriait nos monnaies ? Bienvenue dans un monde dé-financiarisé ! » Au sommaire :

Lire en ligne/ Disponible à La Case


 Economie sociale et solidaire

La finance pour changer d’échelle [dossier]
Interdépendances, n°84, janvier-février-mars 2012, pp.22-34
« Investir au profit des populations du Sud ? Le placement attire de plus en plus de banques, d’institutions financières et de multinationales. Leurs investissements dits « à impact », pour la prise en compte de critères sociaux et environnementaux, offrent un complément bienvenu face à des Etats riches endettés et des ONG désargentées. Mais le retour sur investissement est-il toujours suffisant ? »

Au sommaire :

  • Les leçons de la microfinance, p.25
  • Que les acteurs privés payent déjà leurs impôts ! par Mathilde Dupré, p.27
  • L’intérêt des universités, p.30
  • Témoignage : un suivi hebdomadaire, par Emmanuel Beau, p.32
  • Des investisseurs fraîchement accueillis, p.33
    En savoir plus/ Disponible à La Case

 Energie

Energie : décentralisons !
L’âge de faire , n62, mars 2012, ;pp. 1 ; 9-11
« Reportage : Qui sont les producteurs d’Enercoop ? Ils sont agriculteurs, travaillent dans les énergies renouvelables ou coulent une paisible retraite. Propriétaires d’une éolienne, d’un petit barrage ou de panneaux photovoltaïques, un portrait de ces pionniers qui décentralisent la production d’énergie. Lire un extrait : « Vous voyez que ce n’est pas un endroit facile ! » Bien campée sur ses jambes chaussées de bottes en caoutchouc, les cheveux emmêlés et le visage battu par les bourrasques glaciales, Marthe Kiley-Worthington se retourne, embrasse la montagne du regard et ajoute : « C’est ça qui est beau. »
. Lire la suite (extraits) / Disponible à La Case


 Enfance

Sexualisation précoce : l’enfance volée
Non violence actualité, n°321, mars-avril 2012
Partout dans nos sociétés la publicité impose un univers hyper-sexualisé. On vend voitures comme appareils électroménagers à coup d’allusions sexuelles plus ou moins explicites. Les femmes sont les premières victimes de ces agressions, mais les enfants le sont aussi… Dans cette période où se construit leur identité, ils sont de plus en plus entourés de messages et d’images à caractère sexuel. On observe depuis une dizaine d’années un phénomène de « sexualisation précoce », expression qui désigne le fait que les enfants et les préadolescents adoptent des comportements sexuels adultes en décalage complet avec leur maturité physique, affective et psychologique. En savoir plus/ Disponible à La Case


 Education

Redonner du souffle à l’Ecole
Les idées en mouvement, n°197, mars 2012, pp. 12
Un dossier sur la refondation de politiques publiques d’éducation avec des contributions du GFEN, du
CRAP-Cahiers pédagogiques et d’Éducation et Devenir
Savoirs formels reconnus, savoirs informels et/ou humanistes sont largement intriqués, et désormais à combiner
pour faire advenir les esprits éclairés dont l’humanité a besoin pour se projeter et bâtir un avenir commun. C’est sur une multiplicité d’acteurs se partageant une responsabilité collective qu’il nous faut refonder notre système de formation, dans une perspective globale et ambitieuse. Une perspective qui recherche et conjugue des savoirs acquis à divers niveaux de compétences et de parcours personnels pour réconcilier l’individu avec l’intelligence collective, et retrouver le sens d’un projet commun de société. C’est l’ambition de nos mouvements d’éducation populaire : participer à la refondation de politiques publiques d’éducation, sur des bases nouvelles, associant étroitement l’ensemble des institutions éducatives et culturelles, les familles, les collectivités, les associations et
les jeunes, afin de lutter plus efficacement contre les déterminismes, la fatalité sociale et le découragement. C’est
le sens du collectif des associations partenaires de l’école, le CAPE, auquel nous avons voulu ici donner la parole. Ensemble, forts de nos convictions communes et de notre diversité, nous voulons réaffirmer qu’il ne dépend que de la volonté collective, politique et citoyenne de nous mettre en mouvement pour agir en synergie, articuler les temps, les actions et les lieux ’éducation, multiples mais complémentaires. Lire la suite / Disponible à La Case


 Education à l’environnement

Eduquer à l’environnement par le jeu
Symbioses n°93, premier semestre 2012, 30 p.
Ce dossier explore le jeu sous des multiples formes et usages. Jouer… Autour d’une table ou à l’air libre. En coopération, en jouant un rôle. En famille, entre amis, à l’école, en animation. Et en jouant, on apprend aussi. La vie, le vivre ensemble. On découvre, soi, l’autre, son environnement. Ce numéro propose : réflexions, témoignages, expériences, activités, actualités, outils pédagogiques et adresses utiles. Au sommaire :

  • Jeu en plein ErE. p.6
  • Pédagogique le je ? p. 7
  • Jouer ensemble, quelle chance ! p.8
  • Le « dehors » comme aire de jeux. p. 10
  • Animer par le jeu. p. 12
  • Le jeu, tout un projet… de classe p. 14
  • Jouer à coopérer. p. 16
  • Le jeu de société, une invitation à rencontrer l’autre. p. 18
  • Jouer les yeux ouverts. p. 20
  • Fabriquer ses jeux et jouets à partir de récup’. p. 21
  • Outils. p. 22
  • Adresses utiles. p. 24

 Elections

France métissée, 2012, l’appel aux candidats,
16 propositions Terra Nova/Respect Mag pour faire bouger la République [dossier]
Respect Mag, n°32, février-mars-avril 2012, pp.16-48
« Ces dernières années, la diversité ethnique, culturelle ou religieuse de la société française a été abordée sur le mode du rejet. Débat sur l’identité nationale, puis sur la laïcité et l’islam, mise en cause de la binationalité, polémique sur les quotas ethniques dans le football... Le débat politique a donné l’image d’une France défensive, d’une identité transformée en citadelle assiégée. » Lire la suite /Disponible à La Case

Au sommaire  :

  • Pour une loi sur l’équité en matière d’emploi à la française, par Laurence Méhaignerie, p.19
  • Créer des emplois francs pour réduire le chômage dans les zones urbaines sensibles, par Yacine Djaziri, p.22
  • Favoriser le réinvestissement bancaire dans les quartiers populaires, par Olivier Ferrand et Kent Hudson, p.24
  • Favoriser l’émergence d’une élite issue des minorités visibles, par Carole Da Silva, p. 24
  • Impulser la mixité dans le logement, par Mehdi Thomas Allal et Noémie Houard, p.30
  • Systématiser les bonus incitatifs à la diversité dans la culture, par Pascal Blanchardet Marc Cheb Sun, p.33
  • Comédiens : école miroir, reflet de la société, par Chloé Goudenhooft, p.33
  • Créer un espace citoyen autour des mémoires des minorités, par Françoise Vergès, p.34
  • Donner un statut aux langues de France (Hexagone et Outre-Mers), par Victorin Lurel et Marc Vizy, p.36
  • Innover par un enseignement en phase, dès le primaire, avec les évolutions de notre société, par Malik Cervier, p.38
  • Ouvrir l’école de la République par le jumelage entre différentes écoles et l’inclusion des cultures des primo-arrivants, par Esther Benbassa, p.39
  • Former les professeurs à la réalité des quartiers populaires, par Jean-Claude Tchicaya, p.39
  • Promouvoir la diversité dans l’enseignement supérieur et la recherche, par Maria Giuseppina Bruna, p.41
  • Faire entrer la diversité à l’Assemblée Nationale, par François Durpaire, p.44
  • La reconnaissance symbolique du l’islam et du judaïsme dans le calendrier républicain, par Ousmane Ndiaye, p.46
  • Créer un ministère d’Etat à la Diversité et à l’Egalité, par Louis-Georges Tin, p.46
  • Restaurer le lien de confiance entre citoyen(ne)s et police, par Rokhaya Diallo, p.46

En savoir plus/ Disponible à la Case


 Habitat

Habiter groupés
Imagine, n°89, janvier-février 2012, 18 p.
« Réduire notre empreinte écologique tout en élevant la qualité de la vie de la population est l’un des grands défis de notre époque. Parmi les pistes les plus évidentes pour y arriver : faire évoluer notre façon d’habiter notre chambre, notre appartement, notre maison, notre ville, notre village ou notre quartier. Pour tendre vers l’une des nombreuses formes d’habitat (re) groupé, d’une manière ou d’une autre, selon ses possibilités, ses besoins et ses envies. Notre dossier a pour objectif de faire le tour de cette question transversale de l’habitat en quartiers durables. Une thématique à la fois technique, sociale, économique et écologique, bien évidemment éclairée des avis de professionnels du secteur. Mais aussi par les témoignages souvent enthousiastes des habitants, ruraux et citadins, qui participent à ces nouveaux projets précurseurs d’une société plus conviviale et plus inventive dans sa gestion des ressources (espace, terre, eau, énergie…) ». Lire la suite (extraits) / Disponible à La Case


 Genre

A chacune sa liberté, Dossier Tunisie
Faim et Développement Magazine, n°263, janvier-février 2012, pp.18-20
« Avec la révolution, ce n’est pas seulement le régime qui est tombé, c’est aussi l’image d’un pays où les femmes avaient été libérées du poids des traditions par un autoritarisme éclairé. A la faveur de la démocratisation, on découvre une société tunisienne profondément attachée à son identité musulmane et traversée, notamment sur la question des femmes, par des clivages importants entre milieux urbains éduqués et ruraux. »
En savoir plus/ Disponible à La Case


La participation des femmes aux mouvements de révolte
Hommes et Liberté, n°156, décembre 2011, pp.31-37
« Les pays arabes vivent un moment historique marqué par des soulèvements populaires, où de la Tunisie au Yémen en passant par l’Egypte, la Syrie et le Bahreïn, les femmes de toutes les catégories sociales sont descendues massivement dans la rue, réclamant, aux côtés des hommes, liberté, dignité, égalité et justice sociale. »
En savoir plus/ Disponible à La Case




 Intergénérationnel

Pour des projets intergénérationnels innovants !
Journal de l’animation, n°125, janvier 2012, pp.41-51
« Alors que les familles sont éclatées et que la société ne porte pas de regard positif sur la vieillesse, alors que le nombre de seniors ne cesse de grandir, comment (re)créer du lien avec d’autres générations dans un environnement proche ? Comment permettre à deux générations, à savoir deux cultures qui ne se connaissent pas, d’aller l’une vers l’autre et y trouver du plaisir ? C’est tout l’enjeu des actions, dites intergénérationnelles, qui se sont développées depuis les années 1980. En combattant et en dépassant les préjugés, en décloisonnant les générations, elles favorisent un vivre ensemble de qualité, dans la durée, qui permet à leurs acteurs de se connaître mieux, soi-même et entre âges différents, de sortir de l’isolement et de trouver chacun sa place dans la cité. Mais comment monter des projets innovants ? ». En savoir plus/ Disponible à La Case


 Mouvements sociaux

Un monde plus écologique est en marche
La Revue Durable, n°44, décembre 2011- février 2012, pp.15-55

« Si vous regardez les faits sur le changement climatique et n’êtes pas pessimiste, c’est que vous n’avez pas les bonnes données. Si vous rencontrez les gens qui se battent pour changer cette situation et n’êtes pas optimiste, c’est que vous n’avez pas de cœur. » Ce double constat en miroir de l’écologiste états-unien Paul Hawken exprime parfaitement les sentiments contradictoires qui s’empare de quiconque prend la pleine mesure de la crise écologique et, en même temps, des actions des personnes qui s’engagent sans compter pour supprimer les causes de cette crise.
Ce dossier sur les mouvements sociaux écologiques rend compte des moyens de se mobiliser pour infléchir et réformer l’évolution de la mondialisation afin qu’elle puisse prendre plus et mieux en compte la donne écologique. Il en ressort le constat suivant : sur le simple plan quantitatif, la masse des personnes activement engagées n’est pas de taille à contrebalancer le pouvoir de l’idéologie en place - en bref, la prétendue croissance verte - qui ne sert pourtant que les intérêts d’une minorité tout en détruisant les conditions de vie actuelles et futures. » Lire la suite (extraits) / Disponible à La Case


 Médias

Sexisme Médiatique [dossier]
Médiacritique(s), n°2, janvier 2012, pp.11-23
« Nous nous proposons, dans ce dossier, d’offrir à nos lecteurs et lectrices un panorama ( non-exhaustif) de cet insupportable sexisme médiatique : retours sur les récents « dérapages » qui n’en sont pas, analyses de quelques-uns des stéréotypes sexistes véhiculés dans les médias, études des certains titres de la presse dite « féminine »… Et, pour commencer, un entretien avec Christine Delphy, sociologue et militante féministe. » En savoir plus/ Disponible à La Case


 Société

Dossier Tunisie
Faim et Développement Magazine, n°263, janvier-février 2012, pp. 12-24
« Les changements qu’a connu la région arabe nourrissent des interrogations quant à leur nature. Après avoir salué la révolution, beaucoup d’observateurs se montrent inquiets de la tournure politique, issue notamment du résultat des urnes. L’histoire nous a pourtant appris qu’il s’agit de processus lents, ponctués de moments de crise, d’instabilité, parfois à des dérives autoritaires ou des consolidations démocratiques. Ces changements, nous, militants associatifs des droits de l’homme, nous les avons rêvés, espérés, vécus... mais nous ne les avons jamais pensés.

Au sommaire :


Les associations s’enfoncent dans la crise
Associations mode d’emploi, n°135, janvier 2012, pp.4-6
« Les associations tirent régulièrement la sonnette d’alarme sur leur situation, au point qu’à force de crier au loup on pourrait craindre qu’elles ne soient plus entendues. Pourtant, les créations d’associations, comme l’emploi associatif ou encore le moral des dirigeants sont autant d’indices différents et parfois contradictoires qui risquent de mener à la rupture. »
Lire en ligne/ Disponible à La Case



 Sociologie

Le paradigme du don
Interdépendance, n°84, janvier-février-mars 2012, pp.56-58
« L’homme est-il fondamentalement égoïste ? Cette question hante l’histoire de la philosophie. Et pour cause : toute politique, toute idéologie est amenée à prendre appui, à un moment ou à un autre, sur une certaine conception de l’homme. [...] Le sociologue français Marcel Mauss (1872-1950), notamment, est célèbre pour avoir théorisé, dans son Essai sur le don, le caractère universel d’une certaine forme d’échange. »
En savoir plus/ Disponible à La Case


 Solidarité Internationale

Réflexions pour un monde solidaire
Faim et Développement Magazine, n°263, janvier-février 2012, pp.26-28
Le CCFD-Terre Solidaire a tenu à Paris, les 8 et 9 décembre, un colloque international axé sur le thème « Gouvernance et responsabilité ». Objectif : dégager des « propositions pour un développement humain et solidaire » en s’appuyant sur la réflexion de ses partenaires et les contributions de chercheurs, de responsables publics et économiques, et de militants associatifs.
En savoir plus/ Disponible à La Case


 Revue des enfants

Développement durable
Energie durable et partout
Le Journal des Enfants, n°1345, p.10
« Les Nations Unies ont décidé que 2012 serait l’année de l’énergie durable pour tous. Ca veut dire quoi ?
Facile de se lever le matin dans une maison chauffée, d’allumer la lumière et faire griller du pain pour le petit-déjeuner. Mais pour tout ça, il faut de l’énergie ! Et tout le monde n’a pas la chance d’en avoir si facilement. »
En savoir plus / Disponible à La Case


Environnement

L’électricité sauve les coraux
Le Journal des Enfants, n°1345, 5 janvier 2012, p. 10
« Le corail est en danger ! L’espèce animale, qui vit au fond des océans et des mers du monde entier, est en train de disparaître à cause du réchauffement climatique et de la pollution. Une catastrophe écologique quand on sait que les coraux abritent plusieurs milliers d’espèces de poissons et d’animaux marins. Un architecte allemand et une plongeuse australienne, amoureux des coraux, ont mis au point une technique un peu étrange pour ressuciter les coraux de Pemuteran en Indonésie. »
En savoir plus / Disponible à La Case


Il reste tant à découvrir
Le Journal des Enfants, n°1343, 12 janvier 2012, p.10
« En 2011, les scientifiques ont découvert 18 000 nouvelles espèces. La preuve que l’on ne connaît pas notre planète.
Dans les années 1970, les scientifiques pensaient avoir tout vu de la planète. Mais il leur a suffi de s’intéresser à des milieux naturels un peu particuliers, comme la canopée ou le fond des mers, pour se rendre compte qu’ils avaient encore énormément d’animaux à découvrir. »
En savoir plus / Disponible à La Case


Sale temps pour les éleveurs
Le Journal des Enfants ; n°1349, 23 février 2012, p.5
« Chaque année, des tonnes d’algues vertes envahissent les côtes bretonnes. La France fait-elle ce qu’il faut contre ces marées vertes ? « Non », selon la Commission Européenne, qui pourrait demander à la Cour de justice européenne de punir la France, le 27 février. Les mesures décidées en 2010 ne seraient pas assez efficaces. « 
En savoir plus / Disponible à La Case
Monde

Le Mexique a soif et faim
Le Journal des Enfants, n°1346, 2 février 2012, p.4
« Depuis plus d’un an, il ne pleut pas assez dans le nord du Mexique. Les agriculteurs ne peuvent pas arroser leurs cultures et nourrir leur bétail comme il faut. Cette sécheresse, qui est considérée comme la plus forte depuis 71 ans, a déjà détruit 2 millions d’hectares de cultures et provoqué la mort de 450 000 bêtes. »
En savoir plus / Disponible à La Case


Pourquoi ne fait-on rien ?
Le Journal des Enfants, n°1347, 9 février 2012, p.4
« Depuis le mois de mars 2011, la Syrie a basculé dans la violence. Comme les Egyptiens ou les Tunisiens, les Syriens voulaient chasser du pouvoir Bachar el-Assad, leur président qui gouverne de façon très sévère depuis 2000. Mais celui-ci a réagi par les armes. On compte aujourd’hui 6000 morts. »
En savoir plus / Disponible à La Case

Siège social : 1 rue Jean Bullant, 95400 Villiers le Bel - Espace privé - Mentions légales