La Case
Accueil du site > Soutien au développement local > Changir > Changir : le point sur les avancées

Changir : le point sur les avancées

Echanger pour changer, s’unir pour agir

30/03/2016

Ce projet, dont les grandes lignes ont été présentées dans un article précédent (cliquer ici), en est à la deuxième phase de la première partie, à savoir la cohésion de groupe, qui consiste essentiellement en un travail de (re)connaissance de soi et des autres.

Les échanges sur la cohésion de groupe

Une séance sur les prénoms que nous portons

La première séance qui a eu lieu dans chacun des 4 groupes auprès desquels nous intervenons a consisté en un échange autour des prénoms de chacun. Pourquoi nous le portons ? Signifie-t-il quelque chose ? Qui l’a choisi ? Comment le vivons-nous ? Quel est le prénom idéal ? Quel prénom pour ses enfants ? Autant de questions que nous nous sommes posées dans une ambiance bon enfant et studieuse à la fois.

Des séances sur une meilleure connaissance de soi et des autres

L’ordre des séances suivantes a différé en fonction des groupes mais le contenu de celle-ci est resté sensiblement le même, bien que la forme ait pu être différente.

Nous avons donc échangé lors d’une séance suivante autour du questionnaire de Proust afin de mieux nous connaître et d’en savoir plus sur les autres. Une réflexion sur les différentes composantes de notre identité a également fait l’objet d’une séance particulière avec certains groupes non sans une certaine émotion. La troisième phase est pour bientôt

Une fois ces 3 séances effectuées avec tous les groupes, nous pourrons entamer la troisième phase qui consiste à les (in)former sur des thématiques qu’ils auront choisies.

Rappel des groupes avec lesquels nous travaillons

Sur Villiers-le-Bel :

- bénéficiaires de l’épicerie sociale,
- bénévoles de l’épicerie sociale,
- personnes âgées résidant à l’AREPA

Sur Garges-lès-Gonesse :

- un groupe de femmes présent au centre social Plein Midi lors de la pause café des femmes le mardi matin.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des suites de ce projet dans les prochaines lettres d’information.

Pour en savoir plus :

Samuel Turakiewicz : 06 42 11 15 93 ou samuel[at]lacase.org

Ligia Bolivar : 01 39 92 57 32 ou documentation[at]lacase.org

Siège social : 1 rue Jean Bullant, 95400 Villiers le Bel - Espace privé - Mentions légales