La Case
Accueil du site > Animations > Education au vivre ensemble > Quand les idées se renversent, un après-midi à Taverny

Quand les idées se renversent, un après-midi à Taverny

22/10/2015

Et si on parlait stéréotypes et préjugés devant le centre social ? Et si on parlait de notre avenir face aux urgences écologiques ?
A l’occasion des journées Portes ouvertes du centre social Georges Pompidou le 3 octobre dernier, La Case avait été sollicitée pour intervenir sur la thématique des stéréotypes et des préjugés ainsi que sur le développement durable.
Animés par Samuel, Ali, Gladys et Stéphanie, 2 stands pour déconstruire nos idées reçues et envisager une société plus juste et plus humaine.
Gladys et Stéphanie ont fait calculer leur empreinte écologique aux habitants afin d’ouvrir le débat sur les enjeux du développement durable et les impacts de notre mode de vie ; sur notre santé, sur les populations opprimées, sur la nature, sur notre cadre de vie… Les questions étaient multiples et les réponses en mouvement. L’idée n’était pas de trouver des solutions pour refaire le monde mais de prendre conscience et de réfléchir par soi-même à notre avenir.

Samuel et Ali ont fait réfléchir les participants à la question de l’étiquette que l’on peut donner ou des stéréotypes et des préjugés que l’on peut avoir sur les autres si l’on se limite à l’apparence ou aux rumeurs.
A partir d’activités imaginées et réalisées par la classe de 5è SEGPA du collège Léon Blum de Villiers-le-Bel l’année scolaire dernière (2014-2015) et dont faisait partie Ali, ils ont fait jouer et se questionner les habitants.
Au menu des activités :

  • Un iceberg sur lequel il fallait placer différents mots clés (passions, tenue vestimentaires, goûts, histoire personnelle, attitude…) en haut ou en bas de l’iceberg selon ce qui nous paraissait visible ou invisible chez l’être humain au premier abord.
  • Un jeu des définitions consistant à placer les définitions en face des bons mots tels que : préjugé, stéréotype, métis, tolérance, étiquette, discrimination.
  • Enfin, une phrase à trous à reconstituer avec une partie des mots présentés dans le jeu des définitions.

Au final, des échanges intéressants, des participants étonnés par la qualité des activités imaginées par la classe de 5è et partant avec plein de remises en questions de leur certitudes et/ou croyances.
En conclusion : un après-midi d’échanges, de réflexions et de partages autour de problématiques qui sont de véritables enjeux pour un mieux vivre ensemble.

Stéphanie Gouret :
06 42 41 10 95 ou stephanie[at]lacase.org
Samuel Turakiewicz
06 42 11 15 93 ou samuel[at]lacase.org

Siège social : 1 rue Jean Bullant, 95400 Villiers le Bel - Espace privé - Mentions légales