La Case
Accueil du site > À LA UNE > CAMPAGNES EN COURS > Made in Cambodge : le salaire de la faim

Made in Cambodge : le salaire de la faim

03/01/2013

En 2011, plus de 2400 ouvrier(e)s se sont évanoui(e)s d’épuisement dans des usines textiles au Cambodge. En cause, un salaire si faible qu’il ne leur permet pas de se nourrir correctement et des rythmes de travail infernaux. Au Cambodge, le salaire minimum est de 61 dollars ; il devrait être 4 fois supérieur pour permettre aux ouvrier(e)s de couvrir leurs besoins de base et ceux de leur famille : alimentation, santé, logement, transport, eau, etc.

Les grandes marques d’habillement H&M, Gap, Levis et Zara qui se fournissent massivement au Cambodge ont les moyens d’améliorer la situation des travailleurs et travailleuses. Elles avancent de nombreuses excuses pour ne pas augmenter leurs salaires à un niveau vital. Ni la crise économique ni les codes de conduite ne constituent des arguments valables lorsque les droits humains fondamentaux, comme celui de vivre dignement de son travail, sont bafoués.

Appuyez la demande des syndicats et associations cambodgiens qui négocient actuellement avec le gouvernement et les fabricants pour des mesures immédiates visant à augmenter les salaires.

Ecrivez à H&M, Gap, Levis et Zara pour qu’elles versent un salaire vital aux ouvriers qui fabriquent leurs produits

En savoir plus
Site du Collectif Éthique sur l’étiquette
http://www.ethique-sur-etiquette.or...

Regardez le film

Film sur les conditions vie, de travail et de salaire des femmes ouvrières dans l’industrie textile au Cambodge et sur le Tribunal des Peuples au Cambodge en 2012.

Siège social : 1 rue Jean Bullant, 95400 Villiers le Bel - Espace privé - Mentions légales