La Case
Accueil du site > Appui conseil et accompagnement des projets > Participation citoyenne > Paroles partagées > Paroles partagées : de l’apprentissage citoyen à l’implication dans la vie (...)

Paroles partagées : de l’apprentissage citoyen à l’implication dans la vie locale

Villiers-le-Bel - Paris : 2011/2012

14/12/2011

Le projet Paroles partagées vise à favoriser la parole des habitants par le biais d’ateliers sur le thème de l’éducation et de la lutte contre les exclusions. Les différents ateliers alimenteront la Journée mondiale du refus de la misère 2012.

Objectifs :

  • Faire émerger la parole d’un public peu habitué à s’exprimer et l’inciter à participer aux instances de démocratie locale.
  • Créer des liens entre les habitants de deux quartiers de deux villes différentes confrontés aux mêmes difficultés en leur permettant d’élaborer et d’animer ensemble des ateliers de réflexion et de production.

Description :

Le projet vise à faire participer un maximum d’habitants de Villiers-le-Bel et de Paris à la Journée mondiale du refus de la misère le 17 octobre 2012. Le thème choisi pour cette édition est l’éducation.

Une première étape a consisté à présenter le 17 octobre 2011 trois expositions autour de ce thème : « C’est quoi l’école rêvée pour vous ? » réalisée par ATD Quart Monde, « 30 ans d’éducation dans le monde » et « Attention école ». Il se agissait à travers cette journée de montrer les différentes représentations que l’on peut se faire de l’école et des migrations. Les acteurs beauvillésois ont été invités à valoriser leurs actions sur ce thème et sur celui de la lutte contre l’exclusion.

Des ateliers bimensuels seront ensuite initiés tout au long de l’année scolaire. Des groupes seront constitués à Villiers-le-Bel avec les usagers des CCAS, le public des ateliers sociolinguistiques, des maisons de quartier, des écoles. Ces temps d’échanges aboutiront notamment à la production d’un outil commun qui sera présenté lors de la journée du 17 octobre 2012.

Parallèlement, des ateliers bimensuels seront également ouverts sur Paris avec le public des structures d’accompagnement scolaire, de PLIE, d’ateliers sociolinguistiques. Les participants seront amenés à réaliser des « silhouettes Tapori » qui permettront, à travers la réalisation de messages de solidarité, d’aborder les questions de migration et de donner la parole à des personnes peu habituées à s’exprimer.

Pour une plus grande implication dans le projet, les participants des deux villes seront amenés à travailler ensemble sur ces productions.

Enfin, une étude sur la précarité des aînés sera réalisée avec l’Université Paris 5 et les participants de ces ateliers. Des entretiens individuels et collectifs apporteront une réflexion supplémentaire à l’apport théorique fournit par les chercheurs. Cette enquête permettra d’alimenter le débat et de proposer de nouvelles pistes d’action.

La journée du 17 octobre 2012 sera ainsi l’occasion d’inaugurer le travail mené pendant un an par ces différents groupes. Elle permettra en outre de mobiliser activement les différents partenaires (le Centre de ressources politique de la ville du Val-d’Oise, l’Adels, la commune de Villiers-le-Bel, l’association ATD Quart Monde, la Ligue des Droits de l’Homme, Aide et Action, la Ligue de l’enseignement du Val-d’Oise, l’association Collectif Fusion, l’association AFE, l’association VLB’Entraide,la Maison du Bas Belleville, les acteurs locaux (amicales de locataires, CCAS, maisons de quartier, écoles) et principalement les élus des deux villes.

Voir le diaporama de la "Semaine d’animation : quelle éducation pour une société plus juste ?


Paroles partagées - Semaine d’animation : Quelle... par AssociationLaCase

Siège social : 1 rue Jean Bullant, 95400 Villiers le Bel - Espace privé - Mentions légales