La Case

Partir avec une ONG

04/06/2008

ONG signifie Organisation Non Gouvernementale. L’expression est apparue en 1946 dans le vocabulaire international, à l’article 71 de la Charte des Nations Unies.

Selon une terminologie récente, les organisations non gouvernementales sont appelées aussi organisations ou associations de solidarité internationale (OSI ou ASI).

On compte parmi les ONG :

- Les associations de solidarité internationale
- Des congrégations religieuses
- Des mutuelles
- Des coopératives
- Les organismes liés à la notion d’économie sociale

Elles se caractérisent par la nature bénévole de leurs activités et le caractère international de leurs objectifs. Les buts qu’elles poursuivent sont d’ordre économique, social, éducatif, culturel, religieux,etc.

Les atouts d’une ONG

- L’encadrement associatif est réalisé par des professionnels de la solidarité internationale
- La structure possède des moyens efficaces d’agir
- L’action est motivée par un projet collectif et organisé
- La diversité des acteurs de solidarité internationale favorise l’apprentissage des savoir-faire et le partage d’expérience
- L’engagement volontaire est valorisé au sein de la structure et de la société
- Une ONG s’engage sur la scène internationale

Les interventions d’urgence

Il s’agit d’interventions directes auprès de populations en situation d’extrême précarité en raison de crises politiques ou économiques (famines, migrations, guerres, génocides…) ou de catastrophes d’origine naturelle (sécheresses, tremblement de terre, inondations, raz de marée, cyclone …)

Ces actions relèvent de l’aide humanitaire.

Les actions de développement

Ces actions sont menées par des associations dont l’objectif commun est le développement durable dans des domaines d’activités variés :

1. Les projets de développement propres au domaine de compétence de l’ONG qui les conçoit :
- Envoi de volontaires ou mise en œuvre de projets avec des salariés locaux.
- Appui aux initiatives locales : transfert de compétences (formation de personnel local, enseignement de techniques agricoles, administratives…) en vue du développement autonome des populations concernées ; financements (petits entrepreneurs locaux, projets de développement locaux) par des associations de migrants qui soutiennent activement le développement local et participent à l’amélioration des conditions de vie de leur pays d’origine.

2. Les appuis aux sociétés Ces actions concernent une veille écologique et politique pour alerter les autorités des dangers qui menacent les pays du Sud.
- des ONG agissent pour le respect des droits de l’homme, l’abolition de la peine de mort et de la torture, participent à l’établissement de régimes démocratiques, à travers l’information de l’opinion publique internationale au Nord et une action de lobbying dirigée vers les pays du Sud.
- en matière d’environnement, des ONG comme Greenpeace ou WWF exercent une veille sur l’état de l’environnement dans les pays du Sud.

3. L’éducation au développement La sensibilisation des populations du Nord comme du Sud aux actions de développement est la condition première de leur participation. L’éducation au développement est une activité majeure au sein des ONG car elle est à la base du développement durable.

Siège social : 1 rue Jean Bullant, 95400 Villiers le Bel - Espace privé - Mentions légales