La Case

Muette TV : canaliser nos énergies

25/01/2011

Des jeunes adolescents de Garges-lès-Gonesse ont mené un projet sur les économies d’énergie pendant plus d’un an. Ils ont réalisé un film documentaire, un rallye photo et une exposition sur le changement climatique et les éco-gestes. La fête de Noël dans une école du quartier a été l’occasion de partager ces nombreuses productions

Sur le même thème

. « Abdou : 20/20, Samira : 19/20 », Nisrine, Fayçal et Hamza ne veulent plus lâcher le micro [1]. Les trois adolescents, en grands maîtres de cérémonie lors de la Fête de Noël de l’association En Marche, annoncent les résultats du quizz sur l’énergie avec verve et maîtrise. Une soixantaine d’enfants, d’adolescents et de plus grands ont participé à l’atelier dédié au changement climatique et aux économies d’énergie. Retour sur un an d’aventure, pleins de missions secrètes et d’images dans la tête !

 Des ateliers découvertes de l’énergie : comment rentrer dans la peau d’un journaliste scientifique devant une caméra ?

« S’il n’y avait pas d’effet de serre, il ferait -18°C ». Yanis commente un schéma comme s’il présentait la météo. Il s’agit en réalité du fonctionnement de l’atmosphère. Une dizaine de jeunes comme lui et Yannick découvrent et décryptent les coulisses du changement climatique. Un mercredi sur deux, c’est atelier énergie au local d’En Marche. Cette association du quartier de La Muette à Garges-lès-Gonesse propose entre autres du soutien scolaire et des sorties culturelles. L’association La Case y anime des ateliers à la découverte des énergies, du changement climatique et des éco-gestes. Les jeunes rentrent vite dans la peau de journalistes. Un nom est rapidement trouvé pour ces reporters en herbe : Muette TV ! A eux de présenter devant la caméra de l’association Double Face ce qu’est l’effet de serre, les énergies fossiles et les énergies renouvelables. Caler sa voix, ne pas trembler, regarder la caméra, montrer les images qui défilent derrière, les jeunes font la rencontre de la vidéo avec rage mais aussi enthousiasme, rires et sérieux. Les exercices de théâtre permettent d’appréhender une maîtrise de soi. Au bout de quelques séances, le film prend forme : une équipe explique comment les quatre énergies fossiles rejettent des gaz à effet de serre, une autre équipe décrit le fonctionnement de l’effet de serre et les conséquences de la pollution sur notre planète tandis que la dernière équipe donne des pistes de solutions avec les énergies renouvelables.

 Rallye photo : à la recherche de l’énergie

Puisque l’énergie est tout autour de nous, allons à sa rencontre ! Les jeunes enquêteurs de Muette TV tels des photographes d’une agence de reportage acceptent la mission de mettre en boîte tout ce qui selon eux est en lien avec l’énergie. Ou plutôt les énergies. Etats des lieux. Des photos des voitures et des avions : il s’agit de pétrole, c’est de l’énergie fossile. Des canalisations de chauffage, du gaz, de l’énergie fossile. Des panneaux solaires sur les nouveaux bâtiments, de l’énergie électrique renouvelable. L’isolation des bâtiments, c’est autant de chauffage en moins, de l’énergie que l’on ne gaspillera pas. Rien d’échappe aux membres de cette agence de choc dans laquelle chacun investit son appartement : les multiprises, les radiateurs, les ampoules, les veilles des ordinateurs, les robinets, le frigo, la machine à laver…Toutes ces photos constituent une riche base de données de photos du quartier et des intérieurs d’appartements. La réalisation de panneaux sur les éco-gestes que les habitants peuvent adopter s’avère d’autant plus facile à créer, surtout pour les jeunes qui apprennent très vite à manier le logiciel de retouche photo. Parmi leurs nombreux panneaux, Hamza et Fayçal sont très fiers d’avoir retouché la photo de la machine à laver de l’un de chez eux avec la mention « si je lave à 90°C, je brûle beaucoup d’énergie ». Un moyen d’inciter à privilégier les lavages à 30°C, largement suffisants le plus souvent. Autres panneaux qu’ils créeront « dégivrer son frigo, c’est économiser de l’électricité », et « les veilles, ça coûte de l’oseille ».

 Des jeunes éco-conseillers en énergie

Fête de Noël le 22 décembre, dans les locaux de l’école Jean Moulin, tout est prêt. Les jeux de société, la scène pour le magicien, l’espace dessin. Malgré des baisses de motivation au cours de l’année, les membres de l’équipe, remontés à bloc, arborent leur t-shirt Muette TV . Fayçal invite les enfants à quitter les jeux en bois pour venir participer aux séances d’animation. Les trois journalistes Nisrine, Fayçal et Hamza se retrouvent face à des dizaines d’enfants qui se pressent comme pour un film tant attendu. Les journalistes en herbe accueillent et donnent les consignes : « Bienvenue sur le projet Muette TV. Vous allez regarder un film sur le changement climatique et les énergies. A la fin du film, nous vous proposons un quizz. Les meilleures réponses gagneront des lots. Pour vous aider, il y a aussi des panneaux sur les éco-gestes que l’on peut tous réaliser. Bonne chance ». A la fin du film, les journalistes s’impliquent activement dans l’accompagnement du quizz. Ils reformulent les questions. Ils interrogent les enfants sur leur quotidien. Ils prennent des exemples pour illustrer chacun des thèmes. Bref, les enfants ont en face d’eux d’autres enfants très pédagogues.

 Réactions des enfants

Extraits des impressions à chaud des participants : « Le film était bien réalisé » , « J’ai appris quelles étaient les énergies fossiles et les énergies renouvelables. D’ailleurs, je ne savais pas que dans mon quartier de La Muette, il y avait des panneaux solaires. », « Moi, j’ai appris que laisser couler l’eau, ça gâchait de l’eau potable mais qu’aussi ça contribuait aux émissions de gaz à effet de serre parce que des usines doivent marcher pour produire l’eau potable ». Les pistes de solutions existent et les enfants les ont retenues. Exemples cités : « Les voitures polluent, alors si je le peux, je prends mon vélo, ou j’y vais à pied. », « On peut remplacer les ampoules à incandescence par des ampoules qui consomment moins et durent plus longtemps, les ampoules fluocompactes. », « moi, je vais couper les veilles de mon ordinateur, parce qu’en veille, il continue à utiliser de l’électricité ». Enfin, aucun enfant ne peut s’empêcher de sourire quand l’un d’eux évoque les vaches. Pourquoi ? « Parce que les vaches, elles rotent et elles pètent ». Les fous-rires sont vite étouffés dès que l’explication est rappelée par Feryel : « les vaches rejettent beaucoup de méthane, alors je vous conseille de limiter votre consommation de viande et de laitages. » . En effet, selon les spécialistes de la FAO (Organisation Mondiale de l’Agriculture), le secteur de l’élevage émet des gaz à effet de serre qui, mesurés en équivalent CO2, sont plus élevés que ceux produits par les transports. Il est aussi une source principale de dégradation des terres et des eaux. Bref, pour lutter contre le changement climatique, l’on peut limiter ses déplacements en voiture mais également ralentir sa descente de steak haché ! Autant de conseils rappelés par les journalistes de Muette TV que les autres enfants ont bien retenu. Lors de la remise des prix aux enfants qui avaient le mieux répondu aux questions, Antoine* a crié de joie sur l’estrade : « c’est la 1ère fois que j’ai 20/20 et que je gagne quelque chose ! ».

 Conclusion

Muette TV, c’est plus d’un an de séances de tutorat pédagogique. Muette TV a permis à plus d’un dizaine d’enfants de mener un projet sur les énergies et de sensibiliser plus de 70 personnes du quartier. Appréhender le changement climatique et surtout démontrer que chacun peut agir constituent le cœur de la démarche. Une démarche qui a eu du succès, notamment grâce à l’outil vidéo et aux ateliers de retouche photos. Terminons par une réaction d’un des enfants sur les journalistes : « ils ont bien expliqué », et des journalistes eux-mêmes : «  On s’est bien débrouillé. On a fait jouer des enfants et des adultes. Ils ont compris d’où venait le changement du climat » , « Arrêtons de polluer la Terre et apprenons à vivre ensemble ». Muette TV, un projet vidéaste qui ne laisse pas sa langue dans sa poche !

Portfolio

Notes

[1] Les noms ont été changés

Siège social : 1 rue Jean Bullant, 95400 Villiers le Bel - Espace privé - Mentions légales