La Case

Revue de presse janvier 2011

22/12/2010

 Economie

Investir dans un monde plus juste et plus beau [dossier]
La revue durable, n°40, décembre 2010, pp. 15-52
« Plus de 1 000 milliards de dollars pour maintenir les banques à flot. Plus de 3000 milliards de dollars pour relancer l’économie. Des Etats endettés jusqu’au cou. Une crise sociale et morale de première grandeur. Des déséquilibres écologiques sans précédent. Un climat au bord de la rupture.
La génération présente est en train de léguer à ses enfants une maison criblée d’hypothèques, vermoulue, ouverte à tous les vents, exposée aux intempéries d’un climat déréglé, impossible à chauffer et à éclairer par manque de combustible. Quant à son potager, sa fertilité est minée par l’abus d’engrais et de pesticides : les sols qui n’ont pas été bétonnés sont épuisés. Bref, la maison familiale a si bien dépéri qu’elle est aujourd’hui à moitié pourrie. » Lire en ligne (extraits) / Disponible à La Case


 Non- violence

Témoins de violences : briser le silence [dossier]
Non-violence actualité, n°314, janvier-février 2011, pp.3-21
« Par sa présence (involontaire) et son action (adaptée, si possible), le témoin peut devenir le tiers susceptible de rompre la confrontation agresseur/victime pour tenter de limiter la violence, sans pour autant se prendre pour un sauveur ou un justicier. Le témoin est un citoyen actif, qui fait preuve dans sa vie quotidienne d’une empathie envers ses semblables. Briser la loi du silence peut faire reculer la violence. Le témoin va chercher à intervenir, directement ou indirectement, seul ou avec d’autres, ne serait-ce qu’en appelant les secours. Il manifeste ainsi une solidarité avec la victime et donne une chance à la justice. Être témoin est une responsabilité exigeante qui s’apprend. Le théâtre forum est l’un des outils de cet apprentissage. » Disponible à La Case


 Travail

Jouets : l’envers du décor
Alternatives économiques, n°297, décembre 2010, pp. 30-32
« Salaires, heures supplémentaires, sécurité…, les conditions de travail dans les usines de jouets chinoises restent indécentes. Dans la quasi-indifférence des donneurs d’ordre.
Au 18e étage d’une tour du quartier des affaires de Hongkong, un vendredi d’octobre dernier, une vingtaine de militants chinois et européens agite des pancartes en scandant : "Disney est un sweat shop, les travailleurs ressemblent à des robots !", "Du sang et des larmes sur Mickey". Ces membres de l’association hongkongaise Sacom (1) et de cinq organisations non gouvernementales (ONG) européennes sont venus interpeller Jim Leung, directeur régional des normes internationales du travail chez Disney. » Lire en ligne


 Ecologie

Psychologie : peut-on penser et vivre autrement ? [dossier]
L’Ecologiste, n°33, hiver 2010, pp. 19-30
« Peut-on penser et agir autrement pour enfin, préserver la planète et ses habitants ? Quarante ans d’arguments scientifiques et techniques n’y sont pas arrivés. Et s’il fallait d’abord et avant tout comprendre le fonctionnement de l’esprit humain ? L’Ecologiste propose donc dans cette livraison un dossier consacré a la psychologie. Et un article inaugural sur une discipline peu connue : l’ecopsychologie. »
Au sommaire
Qu’est-ce que l’écospsychologie ? par Jean-Pierre Le Danff, p. 19-25
Comment peut-on être indifférent ? Renée Lertzman, p. 26-27
Pouvons-nous compter sur une prise de conscience ? par Philippe Gruca, p. 28-30 et 37
Changement climatique : où sont les blocages psychologiques ? par l’Association américaine de psychologie, p. 38-42
Qu’est-ce qu’un jardin à but thérapeutique ? par Anne Chahine, p. 43-44
Peut-on libérer notre psychisme des écrans ? par Bertrand Bergier, p. 45-46.
Disponible à La Case


 Mouvements sociaux

Nouveaux militants : Réinvention du politique ?
Les idées en mouvement, n°184, décembre 2010, pp. 9-12
« Le militantisme s’est transformé mais il est bien vivant. Treize millions de nos concitoyens donnent de leur temps bénévolement. Mais ce qui caractérise notre époque, c’est le sentiment que toutes ces bonnes volontés n’arrivent pas, en définitive, à peser sur les décisions, qu’elles peinent à créer un rapport de force avec le pouvoir, lui-même fragilisé... Et l’hyper-spécialisation des militants leur interdit le plus souvent de développer une vision du monde globalisante... » Lire en ligne


Incomparables vertus de l’organisation
Dans la fabrique du mouvement social
Le monde diplomatique, n°681, décembre 2010, pp. 22
« Des millions de Français se sont mobilisés cet automne. Ouvriers, enseignants, cheminots, routiers, personnels hospitaliers et lycéens ont multiplié les grèves, les manifestations et les blocages. Pourtant, leurs protestations n’ont pas toujours réussi à se coordonner. Et pour atteindre la masse critique et faire plier un gouvernement, l’enthousiasme ne peut remplacer l’organisation. » Lire en ligne


La résilience, ou l’art de se préparer ensemble
Silence, n°385, décembre 2010, pp. 5-17
Depuis quelques années, l’acclimatation en France du mouvement des Tansitions Towns – pardon, des villes en transition – amène les militants écologistes à s’interroger sur une notion qui, jusqu’alors, était rarement mobilisée : la résilience.
Cette notions de résilience est au cœur des écrits des initiateurs de la transition au Royaume Uni, et a irrigué depuis 2005 toute la pensée du mouvement pour la transition... » Disponible à La Case


 Déchets

Déchets électroniques : les décharges du recyclage sauvage
Alternatives internationales, n°49, décembre 2010, pp.40-41.
« Plutôt que de retraiter le matériel électronique usagé, des entreprises l’envoient clandestinement dans les pays en développement. Ces produits contenant des substances dangereuses sont ainsi dépecés à mains nues mais à moindre coût.
C’est un produit dérivé bien peu visible de l’âge de l’information. Chaque année, une montagne de déchets électroniques ("e-déchets") s’accumule sur la planète : ordinateurs, téléphones portables, magnétoscopes, consoles de jeux vidéo… Il est difficile d’en évaluer exactement le volume, mais des études réalisées en 2006 l’estimaient à 7 millions de tonnes par an pour les seuls Etats-Unis. Selon des recherches récentes du Pnue (Programme des Nations unies pour l’environnement), les 27 pays de l’Union européenne en produisent de 8 à 9 millions de tonnes par an. » Lire en ligne (extraits) / Disponible à La Case


 Modèle de développement

Tour du monde pour une sobriété heureuse
La revue durable, n°40, décembre 2010, pp. 62-65
« Durant leur périple en Asie et en Afrique à la recherche de modes de vie durable, les quatre voyageurs de Dialogue sur Terre se sont immergés dans quatorze villages, dix en Asie, quatre en Afrique.
Une société est durable si elle permet à chacun de subvenir à ses besoins et de s’épanouir sans épuiser les ressources de la planète. Il est évident que la société occidentale ne respecte plus cet équilibre. Pendant un and , nous avons vécu dans des village isolés, sur un modèle d’économie de subsistance, dans des contextes géographiques et culturels très variés... » Disponible à La Case


 Développement

Sur le développement [outils pédagogique]
Antipodes, Outil pédagogique n°11, novembre 2010
Comment expliquer les profondes inégalités de développement entre les sociétés humaines ?...
Au sommaire
La question du développement
Quelles sont les conditions qui expliquent le développement ?
Le colonialisme et le néocolonialisme
On peut faire l’hypothèse qu’il existe une relation entre colonisation et sous-développement puisque les pays jadis colonisés sont les les plus pauvres de la planète
Le temps du développement
Comment expliquer les profondes inégalités de développement entre les sociétés humaines ?
Les deux premières conceptions : 1950-1975
Comment les États-Unis et l’Union Soviétique après avoir défait le nazisme ont réorganisé le Monde
Les trois conceptions suivantes : 1975-2005
La crise économique, la révolution technologique et l’effondrement des pays communistes provoquent le retour triomphant du néolibéralisme
Pour un développement éthique et durable
Six leçons à retenir des innombrables tentatives de développement entreprises dans les pays du Sud
Le retour de l’État en Amérique Latine
Plutôt que de résoudre les contradictions du développement, les gouvernements latino-américains ont choisi de privilégier une des deux dimensions du développement éthique et durable
Conclusion
Comment conduire la relation de collaboration et de conflit entre une élite dirigeante et un peuple organisé
Lire en ligne


 Condition de vie

Quand se chauffer rend (très) pauvre
Alternatives économiques, n°297, décembre 2010, pp. 33-34
« Ils vivent dans des "passoires thermiques" et utilisent des appareils énergivores. Plus de trois millions de ménages français souffrent de précarité énergétique.
Quand il a hérité de la maison paternelle inoccupée, Pierre s’est d’abord réjoui de pouvoir enfin emménager dans "un grand logement" avec les six membres de sa famille. Mais dès le premier hiver, leur facture énergétique annuelle a été multipliée par huit, soit 3 000 euros. En cause : une très mauvaise isolation, l’utilisation d’appareils vétustes et le recours à des chauffages d’appoint inadaptés. » Lire en ligne


 Genre

La problématique de genre
Samudra, n°56, juillet 2010
« Les évolutions du secteur de la pêche ont de sérieuses répercussions sur la vie et les moyens de subsistance des femmes dans les communautés dépendantes de cette activité.
Du 7 au 10 juillet 2010, 39 personnes venues de 18 pays se sont réunies à Mahabalipuram, Inde, à l’occasion de l’atelier de l’ICSF qui avait pour thème Changer la donne : définir un programme commun sur les questions de genre pour soutenir la vie et les moyens de subsistance dans les communautés de pêcheurs. Il y avait là des pêcheurs, des membres d’organisations professionnelles, des chercheurs, des universitaires, des décideurs politiques, des représentants. » Lire en ligne


Homme-femme : qui est le plus écolo ? [dossier]
Terraeco, n°20, décembre 2010, pp. 22-54
« La sensibilité à l’écologie dépendrait du taux de testostérone et d’œstrogènes. En tout cas, plusieurs enquêtes montrent que la femme est plus soucieuse de l’environnement et des générations futures. L’avenir de la Terre se conjuguera-t-il au féminin ?
Les hommes chassent le bison, les femmes épouillent la descendance tout en zieutant le feu. Depuis le néolithique, la répartition des tâches est plutôt solidement ancrée dans le semainier. Appliquée à l’écologie, ça donne : môssieur part à l’assaut de technologies innovantes tandis que mâdame tente de préserver l’existant tout en recréant du lien social. » Lire en ligne


 Immigration

Allemagne, Royaume-Uni, France... Réussir l’intégration
Alternatives Internationales, n°49, décembre 2010, pp. 62-71
« Face à la montée des extrêmes droites et à l’échec des Etats-nations à mobiliser autour d’un projet de société, des habitants, des associations, des élus cherchent à dépasser les peurs entretenues autour de l’immigration. Changer de regard en construisant d’autres façons d’agir dans les quartiers en difficulté.
Des années de mobilisation antiraciste, d’indignation morale, de leçons d’histoire, de démonstrations économiques n’auraient-elles servi à rien ? L’extrême droite s’installe dans le paysage politique européen. Au Pays-Bas, avec 24 sièges au Parlement, le PVV de Geert Wilders détient depuis octobre dernier la clé de la majorité gouvernementale. Le Jobbik hongrois a fait 16%, en juin, sur une rhétorique anti-immigration. ... » Lire en ligne (extraits) / Disponible à La Case


Immigrés : la course d’obstacles
Alternatives économiques, n°297, décembre 2010, pp.47
« Une importante étude de l’Insee et de l’Ined apporte de nouveaux éclairages sur les injustices dont sont victimes les immigrés.
Si les statistiques ethniques sont interdites en France, il est toutefois possible de prendre la mesure des discriminations dont sont victimes les immigrés. C’est l’ambition de l’enquête "Trajectoires et origines", réalisée par l’Insee et l’Ined sur la base d’un large échantillon de 21 000 personnes (1). Cette étude identifie plusieurs moments clefs où se produisent les discriminations dans le parcours des 3,2 millions d’immigrés que compte la France. » Lire en ligne / Disponible à La Case


 Pays

Rendez-vous avec le Sénégal [dossier]
Altermondes, n°24, décembre 2010, pp.20-33
« Dépositaire d’une histoire dense, riche, étroitement liée à la résistance à la présence coloniale française, la société civile sénégalaise a belle réputation. Alors que le pays célèbre le cinquantième anniversaire de son indépendance et les dix ans du règne d’Abdoulaye Wade, les associations, les syndicats et l’ensemble des forces vives du Sénégal sont mobilisés. Car la colère sociale gronde... »
Au sommaire :
*Portrait d’une société civil
* Trois enjeux
* Forum social mondial
Lire en ligne (quelques articles) / Disponible à La Case


Siège social : 1 rue Jean Bullant, 95400 Villiers le Bel - Espace privé - Mentions légales