La Case
Accueil du site > À LA UNE > RENCONTRE AVEC... > Rencontre avec Pierre Willaume ou comment les voyages forment la (...)

Rencontre avec Pierre Willaume ou comment les voyages forment la jeunesse

18/12/2010

Nous inaugurons ici une nouvelle rubrique dans notre site consacrée à des interviews d’acteurs que nous côtoyons dans notre champ d’action en éducation au développement durable et à la solidarité internationale et qui apportent un éclairage et des apports innovants qui contribuent à alimenter notre réflexion.

Entretien réalisé par Bertrand Lecorps

Après une formation auprès d’un compagnon et un parcours dans les métiers d’art, Pierre Willaume a étudié la communication interpersonnelle et le coaching à Palo Alto (Californie). Depuis son retour en France en 1986, il crée des modules de formation en management, acquisition et transmission de savoir faire, langues et passage interculturel. Et c’est dans le cadre de stage retour organisé par France Volontaire (Ex- Association française des Volontaires du Progrès) que nous nous sommes rencontrés.

Ton dernier ouvrage s’intitule « Comment les voyages forment la jeunesse », est lui-même un voyage, quelle est la démarche que tu poursuis par cet ouvrage ?

Par la rédaction de ce livre, je vise deux objectifs, le premier est l’envie de transmettre, il me semble essentiel de prendre en compte la jeunesse et de lui faciliter le chemin vers cet interculturel.

Ensuite il existe un grand nombre de structures qui financent le déplacement de jeunes or cela n’est intéressant que si l’on réalise toute la richesse du processus individuel de formation qui y est potentiellement contenu. En effet, l’expérience interculturelle à portée de main recèle un véritable trésor, qu’est la capacité à se former notamment à mieux être soi-même.

Le second objectif poursuivi par ce livre est la volonté farouche d’accompagner les jeunes et moins jeunes par une prise de conscience de la richesse que comprend la formation par l’expérience interculturelle. Dans ma pratique professionnelle de formateur, je rencontre souvent des jeunes au retour de leur volontariat qui affirment voir les choses différemment ou expriment des sentiments forts sur ce qui a changé en eux, et c’est pour transcrire ces « choses » qui ont évolué, qui se sont transformées que j’ai écrit également l’ouvrage. Je ne voulais pas faire un livre universitaire de plus, je l’ai conçu avec la sincère volonté de toucher le plus large public possible qui soit déjà parti ou ayant la volonté de le faire.

L’expérience interculturelle est le fil conducteur de ton livre, peux tu nous en dire plus à ce sujet ?

L’expérience interculturelle c’est vivre, oser, risquer, se mettre en danger au contact d’autres cultures mais en s’y impliquant totalement, cette prise de risque correspond à la déstabilisation qui provient de nos repères. Ces repères sont partiellement efficaces dans la nouvelle culture, celle que l’on côtoie. Nous sommes tous construits de cadres culturels et l’on peut vivre en France des expériences interculturelles extraordinaires. D’ailleurs, l’ouverture aux autres cultures doit devenir évidente et incontournable. L’homme du 21ème est interculturel ou ne sera pas.

En quoi ce livre peut il être une méthodologie pour ceux et celles qui accompagnent des volontaires de Solidarité Internationale ?

Dans la première partie, je présente les thématiques qui sont propres à l’expérience interculturelle (la relation au temps, à l’espace, à l’individu, au groupe) et dans la deuxième je me situe plus dans les outils de formation (la décentration, la boucle réflexive, l’approche ternaire).

Ce livre fournit donc des repères et permet de pouvoir travailler la formation par l’expérience interculturelle avec des jeunes qui partent et qui reviennent. Dans le cadre de mon expérience de six ans à France Volontaire au sein du dispositif des stages retours et mon parcours universitaire avec Gaston Pineau, j’ai pu identifier une série d’outils que je mets aujourd’hui à disposition des accompagnants de jeunes qui souhaitent partir.

Pour vous procurer le livre ou contacter Pierre Willaume : site internet www.retf.fr/

Tél : 0247445529.

Siège social : 1 rue Jean Bullant, 95400 Villiers le Bel - Espace privé - Mentions légales