La Case

Edito septembre

Bouche bée

17/09/2010

Un philosophe, Salim Abdelmadjid, dans une tribune dans « Le Monde » du 5-6 septembre 2010, évoquait sa réaction face à certaines déclarations. Bouche bée. Devant la reconduite vers un pays en guerre de trois personnes, devant la rétention de sûreté, devant les tests ADN pour les enfants d’immigrés, la déchéance de nationalité, etc.

Bouche bée. Pas du tout parce que les arguments avancés à l’appui de ces mesures sont vrais, mais parce que pour répondre il faudrait démontrer des évidences.

Qui de nous n’a pas ressenti ce sentiment ?

Notre quotidien est envahi par des phrases toutes faites, empreintes de xénophobie, qui remettent en cause le droit d’asile, l’attention portée aux moins performants par notre système social, l’importance accordée à une gestion prévoyante des ressources de notre planète.

Une association comme la nôtre, dont le métier est l’animation de réflexions, l’information et la formation ne peut pas rester bouche bée et doit mettre en œuvre toutes ses capacités à donner des outils aux citoyen-ne-s pour leur permettre de se forger des opinions et de développer des actions.

Ramer à contre-courant n’est pas si facile et implique d’améliorer sans cesse son action. L’apport des bénévoles, des sympathisants et des partenaires est précieux pour cela.

Bonne rentrée à toutes et à tous.

Guy Rousseau

Bénévole de La Case

Siège social : 1 rue Jean Bullant, 95400 Villiers le Bel - Espace privé - Mentions légales