La Case
Accueil du site > À LA UNE > ACTUALITÉS > Ateliers avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ)

Ateliers avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ)

À la découverte de l’environnement et du développement durable

21/07/2022

Depuis 2015, La Case est partenaire de La Protection Judiciaire de La Jeunesse (PJJ) de Villiers-le-Bel dans le cadre d’ateliers thématiques sur l’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) et l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI).

Pour cette première partie de l’année 2022, nous avions convenu de 4 dates pour des ateliers avec les jeunes de la PJJ sur les thématiques suivantes : Confection de produits cosmétiques (4 avril), Fabrication d’abris à oiseaux et chauves-souris (9 mai), Tri et recyclage des déchets (13 juin) et l’impression sur textile à la teinture végétale (4 juillet).

1ère séance : Confection de cosmétiques Laëtitia et Matthieu se sont rendus à la PJJ pour permettre aux jeunes de confectionner leurs propres baumes à lèvres, baumes pour le corps et dentifrices avec des produits 100% naturels et des tutos simples à reproduire.

2ème séance : Fabrication d’abris à oiseaux et chauves-souris Après avoir présenté les différents types d’oiseaux et chauves-souris présents à Villiers-le-Bel, Marie s’est chargée de superviser un atelier de fabrication de nichoir à oiseaux et d’abris à pipistrelles (espèce de chauve-souris). Le but de cet atelier était de permettre à nos bricoleurs amateurs de mettre à disposition des espaces de repos pour ces différentes espèces.

3ème séance : Atelier tri des déchets   La 3ème séance portait sur le tri sélectif et sur la gestion des déchets après le tri. Après un petit exercice de reconnaissance, les jeunes de la PJJ ont pu jouer à un jeu sur la thématique qui leur a permis d’en apprendre plus sur les différents matériaux de façon ludique.

4ème séance : Teinture végétale sur tissus La dernière séance consistait à créer à l’aide de végétaux trouvés dans des parcs, des impressions végétales sur du tissu. La méthode était simple, les jeunes de la PJJ n’avaient qu’à frapper avec un marteau ou un maillet sur leur tissu plié en deux ou recouvert d’un journal afin que le tanin des végétaux puisse imprégner la matière.

Siège social : 1 rue Jean Bullant, 95400 Villiers le Bel - Espace privé - Mentions légales