La Case
Accueil du site > À LA UNE > ACTUALITÉS > Vous avez dit « Monde d’après » ?

Le mot du Conseil d’administration

Vous avez dit « Monde d’après » ?

16/06/2020

Comme toutes les associations agissant auprès de la population et notamment auprès du jeune public, La Case a été impactée par les mesures prises par les pouvoirs publics dans leur volonté à résoudre une crise sanitaire totalement inédite.

En termes simples tous les projets et prestations de mars à juin ont été annulés. Et c’est généralement durant cette période que La Case a le plus d’activités. Nous avons été conduits à mettre l’équipe salariée en chômage partiel dès le 17 mars. Après une reprise progressive en télétravail le 11 mai l’équipe est, depuis le 1er juin, totalement à son poste. Nous la remercions pour son entrain à vouloir faire au mieux dans ce contexte si particulier.

Il serait déplacé de faire état de notre situation sans d’abord avoir une pensée pour toutes celles et tous ceux qui ont permis à la population de vivre ce confinement avec le moins de difficultés possibles. La période a montré de belles solidarités. Elle a permis (un peu) de redonner de la dignité aux personnes exerçant des métiers souvent mal payés, insuffisamment considérés mais nécessaires à notre bien être collectif. Ces mêmes personnes ont d’ailleurs été aux « premières loges » en matière de risque sanitaire. Espérons qu’elles trouveront une juste reconnaissance pour leur dévouement et leur engagement.

Nous n’avons pas tous vécu le confinement de la même manière. Les inégalités sociales et les difficultés de nombreuses familles se sont accentuées ou ont pris un nouveau visage : enfants décrocheurs, étudiants sans job d’appoint pour payer leurs études, intérimaires sans contrat, parents en peine pour le paiement du loyer...

La période a aussi montré un éveil citoyen sur des sujets comme la mobilisation autour « des circuits courts » en matière d’approvisionnement alimentaire ou la réorganisation de productions industrielles sur des produits d’utilité sociale. Nous avons tous été émerveillés par le réveil d’une certaine biodiversité. Dans certains endroits, la nature a même repris ses droits. La pollution, au sens large du terme, a été en très net recul. Les petits franciliens ont certainement trouvé l’air plus sain et les nuits plus silencieuses (moins d’avions dans le ciel). Tout cela est-il prometteur d’un monde plus équilibré, plus durable, plus solidaire ? Pas si simple. Rappelons-nous qu’après la crise financière puis économique de 2008 et 2009 il y eut en 2010 un surcroît d’émissions de gaz à effet de serre tel que la baisse fût rattrapée en un rien de temps.

A La Case nous avons le parti pris de l’éducation, c’est à dire de la durée pour faire évoluer les mentalités individuelles et collectives et permettre aux (futurs) citoyens de choisir eux-mêmes le meilleur chemin pour une monde durable et solidaire.

Le conseil d’administration de La Case a profité de cette période pour travailler selon deux axes :
- Réfléchir à des projets à court terme sur notre domaine de compétence. La Case s’investira aux côtés des associations et des services municipaux sur ce défi d’après confinement. L’association s’engage également aux côtés de l’agglomération Roissy Pays de France à participer à un projet d’animation portant sur les enjeux d’une alimentation responsable. L’équipe communiquera sous peu et de manière détaillée sur le programme d’été.
- Revisiter notre projet sur l’ensemble des champs : éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, développement durable, éducation à l’environnement, alimentation durable. Ce travail sera partagé et finalisé à l’automne avec l’ensemble de nos partenaires. Nous profitons de cette tribune pour remercier le personnel et la municipalité de Villiers-le-Bel pour l’attention portée à La Case durant la période de confinement. Il nous faut remercier Initiactive95 du réseau France Active pour son soutien au titre du fonds de secours de l’Economie Sociale et Solidaire.

Le conseil d’administration

Siège social : 1 rue Jean Bullant, 95400 Villiers le Bel - Espace privé - Mentions légales